Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Transport et aménagement > Pôle d’échanges

> Recherche détaillée

Conception et management de projets de pôles d’échangesLa question de l’architecture des parcours des usagers : La Défense, Massy, Serris-Montévrain

ETUDE

Les pôles d’échanges sont en continuelle transformation, leur rapide évolution leur confèrent une complexité spatiale et formelle. L’architecture des parcours des usagers de ces sites ne serait-elle pas l’ossature nécessaire pour organiser la complexité et en permettre la lisibilité ? Elle en exprimerait les particularités et permettrait d’y appréhender l’implantation de services et de commerces comme leur relation à l’espace public.

L’histoire des évolutions et transformations de l’espace du métro parisien et l’examen des travaux de recherche engagés depuis un peu plus de dix ans sur les dimensions fonctionnelles, esthétiques et sensibles des parcours des usagers des gares ou des interconnexions des transports en commun, nous permet de rendre compte de la question de leur complexité et de leur lisibilité. Cette problématique, comme celle de la cohérence architecturale, nous invite à repérer, au delà des aspects des méthodes, les conditions et les orientations de la conception du fait des traditions, de l’appréhension de la modernité, du lieu et du programme.

Année d'élaboration :

2000

Méthodologie

Trois cas franciliens ont été retenus : La Défense, Massy, Serris, qui paraissent exemplaires compte tenu de leur localisation, de leur stade de réalisation, des partenaires concernés. Par l'approche typo-morphologique, à travers l'analyse in situ et l'étude des plans, la clarification de l'architecture des parcours à l'échelle du pôle a été entreprise. Ces parcours à l'échelle de l'usager, de ses déplacements, ont été analysés par la suite. Nous rendons compte, par l'histoire du projet, des évolutions entre concepts, conception et maîtrise d'oeuvre.

Résultats

L'histoire de trois opérations récentes, CO.E.UR. Transport La Défense, le pôle des gares de Massy, et la gare Val d'Europe à Serris-Montévrain, nous permet d'apprécier la concrétisation de concepts généraux issus de la recherche prospective à des réalisations récentes. L'appréhension des parcours des usagers nécessite alors, une analyse globale du processus de conception et de mise en œuvre de ces projets à travers l'approche des sites, les procédures de sélection et de définition de l'architecture, les partenariats et le management du projet. L'évolution récente des conceptions comme celles du management et de la gestion des projets nous conduit à déterminer ce qui nous apparaît être les conditions d'une lisibilité, tant des espaces que de la production architecturale de l'entreprise. Si la notion de pôle d'échanges permet de fédérer les partenaires de l'aménagement et de la gestion d'un site, elle suscite aussi des interprétations diverses et nécessite une clarification. Elle ne peut se limiter à des considérations fonctionnelles et efficientes d'aménagement de flux, de valorisation commerciale et de sécurité des sites. Si le partenariat est nécessaire, il doit être mobilisé dans le cadre de la définition conceptuelle et architecturale de l'opération. Avec les études de définition, un portage en continu du projet tout au long de son process doit être encouragé. La logique de produits, l'atomisation des conceptions dans l'espace des parcours des usagers des pôles d'échanges incitent à une démarche paysagère de l'architecture capable d'harmoniser les disparités. Les réalisations nord-américaines et japonaises offrent à cet égard de multiples enseignements. Cette logique de cohérence doit s'étendre à l'ensemble du réseau francilien dans une perspective du long terme, d'un développement durable et qualitatif, d'une valorisation de l'image de l'entreprise.

Contacts

  • Nom/Titre : Thierry ROTY
  • Organisme : architecte urbaniste
  • Adresse : 36 rue Jules Massenet ,94300 Vincennes