Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Management de la mobilité > Rythmes urbains

> Recherche détaillée

Construction des univers spatio-temporels des jeunes et processus d’intégration sociale et urbaine

ETUDE

L’objectif scientifique de la recherche vise à mettre à jour les moyens et les conditions de la mobilité des jeunes, en relation avec les ressources urbaines et les ressources individuelles, et d’examiner en quoi les tarifications dédiées remplissent ou non leur rôle de solidarité et de réduction des inégalités, de quelles manières elles interagissent sur les formes d’appropriation spatiale et d’insertion urbaine et en quoi elles favorisent les processus de socialisation et d’autonomisation des jeunes.

Année d'élaboration :

2001

Méthodologie

Les effets des structures tarifaires ont été abordés à l'aide d'une analyse comparative sur deux territoires différenciés au plan des contextes urbain et tarifaire, à l'aide d'analyses documentaires, d'entretiens d'acteurs et d'une enquête qualitative et quantitative. Les deux terrains d'enquête choisis ont été le département de Seine-Saint-Denis, d'une part, et le District de l'Agglomération Nantaise, d'autre part. L'enquête qualitative concernait 100 jeunes répartis dans trois strates d'âge. L'enquête quantitative auprès de 500 personnes s'adressait à la famille (pour les moins de 18 ans) et aux jeunes concernés. Tous les titres de transports étaient pris en compte, y compris les titres sociaux.

Résultats

Si l'on considère les attentes des jeunes et leurs pratiques de déplacements, la tarification est un moyen de satisfaire leur mobilité dans des conditions sécurisées, elle permet de se déplacer la conscience tranquille. On vérifie un impact des cartes d'abonnement sur la fréquence de réalisation des activités de socialisation pour les moins de 18 ans et de sociabilité pour toutes les classes d'âge. Cependant, le choix modal s'inscrit dans la multimodalité, par ailleurs, les déplacements des jeunes sont largement déterminés dans un cadre d'action familial où s'exercent des contraintes et où se négocient, entre les différents membres, les conditions matérielles, financières et organisationnelles de la mobilité. Aussi, pendant les vacances scolaires on constate une recomposition spatiale de la mobilité et des transferts vers des modes de déplacements alternatifs aux transports collectifs, notamment la voiture en mode accompagné ou partagé, la marche et le vélo. Les structures tarifaires produisent néanmoins des effets différents en terme de réduction des inégalités, compte tenu des logiques institutionnelles d'une part, et d'une volonté de coller aux situations des différentes catégories de jeunes, d'autre part. Les situations des jeunes, notamment les étudiants et les jeunes sortis du système scolaire, sont extrêmement individualisées et mouvantes. Il en résulte une incompatibilité croissante entre les situations objectivement vécues par les jeunes et les critères d'entrée ou de sortie des dispositifs tarifaires existants qui ont tendance à figer des catégories descriptives qui en réalité évoluent rapidement. L'analyse des taux de pénétration des titres parmi les bénéficiaires potentiels, montrent des écarts importants, qui confirment la nécessité de se poser la question de la pertinence des critères d'accès. Une tarification universelle pour tous les jeunes, quelque soit leur statut apparaîtrait plus conforme au principe d'égalité.

Contacts

  • Nom/Titre : Francine DEPRAS
  • Organisme : MOUVEMENT
  • Adresse : 19, rue du Sentier 75002 Paris
  • Email : mouvement2@wanado.fr