Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Marchandises > En ville

> Recherche détaillée

Distribution alimentaire de produits frais

ETUDE

Le projet propose aux producteurs des outils afin qu’ils gèrent ensemble un système de vente de leurs productions par correspondance, de conditionnement et de distribution de leurs produits, sans intermédiaires.

Une fois que les producteurs ont mis sur le réseau intranet ce qu’ils désirent vendre et que les consommateurs ont fait leurs commandes, le livreur / collecteur part chez les producteurs, chercher les aliments.

- Le livreur / collecteur rassemble tout d’abord les commandes et prépare chaque plateau consommateur à la maison des producteurs.
- Le livreur / collecteur effectue dans la même journée sa livraison d’aliments frais. Les aliments ont été conditionnés chez les producteurs, puis placés sur chaque plateau client le tout étant transporté dans des réfrigérateurs mobiles.
- Le livreur / collecteur repart à la maison des producteurs avec des plateaux vides et des emballages usagés. Les plateaux seront lavés et les emballages

Année d'élaboration :

2001

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

Parce que d’un coté les consommateurs veulent retrouver confiance dans ce qu’ils consomment et connaître la provenance et les conditions de production des aliments qu’ils consomment. Et parce que d’un autre coté les producteurs (dépendant des gros distributeurs) sont obligés de produire de plus en plus, de vendre de moins en moins cher, quitte à ce que la qualité baisse. On voit apparaître des producteurs qui s’associent pour distribuer eux-mêmes leur production. Comment rapprocher ces producteurs d’aliments frais des consommateurs ?

Informations complémentaires

Sources : CD-ROM Design et Management édité par le PREDIT en version bilingue en juin 2003

Autres : Dans le cadre du lancement du Prédit 3 qui incluait des recherches sur les thèmes de « mobilité durable » et de « services et mobilités », la Direction de la Recherche et des Affaires Scientifiques et Techniques (DRAST) a souhaité s’informer sur les solutions créatives imaginées dans les écoles de design au cours de ces dernières années. A cet effet, le ministère de l’Équipement et des Transports a demandé à l’APCI d’effectuer un recensement des projets et/ou mémoires de diplômes réalisés dans les écoles de design, qui traitent de la problématique du transport et de la mobilité au sens large. Il importe toutefois de garder à l’esprit que ces projets, qui émanent d’étudiants en cours de formation, cherchant à s’affranchir des contraintes techniques et financières, peuvent être des source d’inspiration mais ne peuvent en aucun cas être considérés comme des projets professionnels aboutis.