Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Matériels et systèmes de transport > Transports alternatifs

> Recherche détaillée

Etude qualitative d’identification de leviers de maintien d’un marché du véhicule électrique

ETUDE

Cette étude poursuivait une double finalité : le test de trois versions de véhicule électrique susceptibles de ’porter’ le marché du véhicule électrique à moyen terme :

- version 1 : 100 kilomètres d’autonomie, 300 francs par mois de location de batteries ,

- version 2 : 200 kilomètres d’autonomie, 600 francs par mois de location de batteries ,

- version 3 : 200 kilomètres + 100 kilomètres d’autonomie, grâce au range-extender, surcoût de 13 000 francs à l’achat, 600 francs par mois de location de batteries.

La mise en lumière des facteurs à même d’aider à ’porter’ le marché du véhicule électrique (les aides financières, l’information, la communication, ...).

Année d'élaboration :

2000

Méthodologie

45 interviews individuelles semi-directives in situ, auprès de professionnels et d'entreprises, dont 15 d'utilisateurs de véhicules électriques et 30 d'utilisateurs potentiels des véhicules électriques de deuxième génération (fonctionnant avec des batteries Ion - Lithium et bénéficiant d'une autonomie de 100 à 300 kilomètres).

Résultats

Chez les utilisateurs potentiels, un imaginaire vide ou négatif du véhicule électrique, qui n'a apparemment pas évolué au cours des dix dernières années. Un positionnement du véhicule électrique à part entière, hors de l'univers technique et fonctionnel du véhicule thermique : des atouts spécifiques (faible pollution, peu de bruit, conduite agréable, maintenance réduite), un périmètre d'action nécessairement circonscrit du fait des limites d'autonomie. Une propension à l'acquisition qui repose sur : - une information détaillée et transparente sur l'autonomie, le coût à l'usage, les conditions de la maintenance, le nombre et l'emplacement des bornes de recharge , - des essais gratuits et un audit de la flotte automobile (le cas échéant) , - les aides financières à l'achat (à ne pas afficher ostensiblement au risque de décrédibiliser le véhicule électrique) , - une campagne de communication, soulignant et valorisant le positionnement spécifique du véhicule électrique , - l'engagement manifeste des constructeurs automobiles (perçus comme des promoteurs fiables du véhicule électrique). Grâce aux véhicules électriques de deuxième génération, une évolution probable, mais (très) limitée, du marché.

Contacts

  • Nom/Titre : Mikaël LEGROS - Nathalie LE GALLAIS
  • Organisme : SOFRES
  • Adresse : 16 rue Barbès 92129 Montrouge cedex