Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Management de la mobilité > Partage de véhicules

> Recherche détaillée

L’autopartage en France et en Europe - Etat des lieux et perspectives

ETUDE

L’autopartage, en particulier, est un service de mobilité qui consiste à disposer d’une voiture « à la carte », moyennant adhésion préalable au service et réservation avant chacune des prises d’un véhicule. Les membres d’un service d’autopartage se partagent donc l’usage d’un parc de véhicules. L’accès aux véhicules est très souple puisque la réservation peut se faire dans des délais courts, via téléphone ou internet. La prise du véhicule se fait de manière autonome, généralement grâce à une carte à puce permettant de débloquer un boîtier à clés ou un ordinateur de bord embarqué sur le véhicule. Le service d’autopartage est fait pour des trajets de courte durée (inférieurs à la journée) sur la base d’une tarification proportionnelle à la durée d’utilisation et au kilométrage réalisé.

 

Avec la création du réseau France Autopartage au début des années 2000 regroupant certains des premiers opérateurs français, de la charte* ADEME-GART « Pour le développement de l’autopartage en France » en 2005, puis la proposition de loi visant à promouvoir l’autopartage adoptée au Sénat en 2006, l’activité autopartage a connu une croissance soutenue.

Compte tenu de cette évolution significative, l’objet de l’étude consiste dans un premier temps à présenter le contexte de la prédominance de la voiture particulière dans la mobilité et l’émergence de solutions alternatives, notamment basées sur des transports publics innovants (transport à la demande, etc) et des usages partagés de la voiture ou du vélo.

Ensuite, elle dresse un panorama de l’offre française en services d’autopartage à partir de données quantitatives (nombre de véhicules, stations, membres, etc) collectées sur chacun de ces services.

Quelques expériences européennes sont également présentées ainsi que les perspectives de développement.

 

* Issue d’un groupe de travail national ADEME, GART, CERTU, DGMT, collectivités

Année d'élaboration :

2008

Méthodologie

Sommaire

Introduction

1.Vers des services innovants de mobilité

1.1 Les transports en tête de la consommation énergétique
et des émissions de CO2

1.2 Des besoins de mobilité de plus en plus spécifiques

1.3 La prédominance de la voiture

1.4 Les nouvelles pratiques de mobilité urbaine durable

2.Définition de l'autopartage ?

3.Contexte réglementaire de l'autopartage

3.1 Autopartage et location traditionnelle

3.2 L'autopartage : un service d'intérêt général

3.3 Les différentes formes juridiques

3.4 Le label autopartage à Paris

3.5 L'autopartage et le Grenelle de l'Environnement

4.État des lieux des services d'autopartage français

4.1 Résultats

4.2 Le réseau France Autopartage

5.Quelle échelle pour l'autopartage ?

5.1 Ecosympa sur Niort, Poitiers, La Rochelle et Angoulême

5.2 Rhin Autopartage

5.3 Un réseau autopartage en région Rhône Alpes ?

5.4 Développement de l'autopartage à grande échelle

6.Autopartage en Europe et à l'international

6.1 L'autopartage en Suisse - Source : Mobility

6.2 L'autopartage au Royaume-Uni - Source : Carplus

6.3 L'autopartage en Belgique - Source : Cambio

6.4 L'autopartage en Allemagne

6.5 L'autopartage au Québec - Source : Communauto

7.Perspectives

7.1 Les leviers d'actions pour un système encore plus performant

7.2 Insérer l'autopartage dans les projets d'éco-quartiers

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

Rapport dressant un panorama de la sitaution actuelle.

Contacts

  • Contact ministère : Robert CLAVEL - Certu 04 72 74 59 48

Informations complémentaires

Autres :

Ce document est également téléchargeable à partir du site internet du certu à savoir certu.fr

Consulter notamment la rubrique catalogue.

Document(s) disponible(s)

4.3 Mo

Rapport d’étude