Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Marchandises > Logistique

> Recherche détaillée

L’impact de l’activité portuaire sur les transports terrestres

ETUDE

La recherche est organisée en deux volets, l’un est consacré à l’impact du trafic de marchandises des ports de PACA sur les établissements de transport terrestre et de logistique de la région, l’autre à l’impact de leur trafic de passagers.

Année d'élaboration :

2000

Résultats

Volet marchandises - transport routier Une enquête a été réalisée auprès de 1 055 établissements de transport routier et de logistique de la région. Les principaux résultats tirés de cette enquête sont les suivants : - Les emplois du transport terrestre et de logistique directement liés à des marchandises transitant par les ports de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (effet indirect) sont environ 4 700. Ces emplois génèrent à leur tour environ 2 500 emplois induits dans les services à la population et dans un périmètre d'impact identifiable. - Les établissements à dominante logistique représentent 13 % des établissements de la région. Ils sont davantage liés à l'activité portuaire de la région que ceux qui n'en font pas. Poussant la logique plus loin, on note que plus les établissements font de logistique, plus ils sont liés aux ports, et inversement. - Les établissements liés aux ports représentent 36 % des établissements de transport routier et de logistique de la région. Surtout situés dans les Bouches-du-Rhône, ils sont plutôt plus grands que les établissements qui n'ont pas de lien avec l'activité portuaire. La logistique y est mieux représentée et l'appartenance à un groupe y est plus fréquente. - Il n'existe pas de lien fort et systématique entre le niveau de l'emploi consacré par un établissement aux marchandises portuaires et le tonnage de ces marchandises que traite l'établissement. A titre indicatif, nous noterons toutefois qu'en 1998, un emploi traitait en moyenne 3 300 tonnes 'portuaires' (hors hydrocarbures) en région PACA. Volet marchandises : transports fluvial et ferroviaire Le questionnaire de l'enquête auprès des établissements de transport routier et de logistique a été adapté aux contextes des secteurs fluvial et ferroviaire, nous permettant d'obtenir les résultats suivants : - Dans le secteur fluvial, 31 emplois sont liés à l'activité portuaire (maritime). Le nombre d'emplois et l'activité liée au maritime sont en croissance depuis cinq ans. - Dans le secteur ferroviaire, les emplois totaux s'élèvent à près de 2 000 emplois en 1999, la centaine d'emplois liés à l'activité portuaire représente 5 % de l'ensemble. On note que les principaux clients des établissements de transport ferroviaire sont localisés sur les zones Marseille et Fos-sur-Mer (plus de la moitié du chiffre d'affaires en 1999). Volet passagers L'enquête auprès des autocaristes s'appuie sur un questionnaire postal envoyé à un échantillon de 281 établissements de transport par autocars de la région. Les principaux résultats issus de cette enquête sont les suivants : - Plus d'un quart des établissements de transport de personnes par autocars déclare un lien avec un port de la région. Ces autocaristes représentent 2 400 emplois sur un total général de 5 500. Le lien avec un port prend essentiellement la forme d'excursions organisées pour des croisiéristes en escale (61 % des répondants) ou de navettes avec des gares maritimes (29 % des répondants). L'activité de transport de croisiéristes concerne 4 % des emplois en pleine saison, soit 95 personnes. En 1999, l'embauche de 76 intérimaires et de 61 personnes en contrat à durée déterminée a renforcé ces emplois liés aux croisiéristes.

Contacts

  • Nom/Titre : Frédéric DAGNET
  • Organisme : Port Autonome de Marseille
  • Adresse : 23 Place de la Joliette, BP 1965, 13226 Marseille 02
  • Email : f.dagnet@marseille-port.fr