Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Sécurité et sûreté > Sécurité routière

> Recherche détaillée

L’objet "sécurité routière"

ETUDE

La recherche avait pour but de contribuer à renouveler la formulation de la politique scientifique dans le domaine de la sécurité routière. C’est en spécialistes des politiques scientifiques et en profanes de la sécurité routière que nous avons abordé cette recherche : il ne s’agissait pas de produire nous-mêmes les contenus de la politique de recherche en sécurité routière ; l’objectif était au contraire de réfléchir avec les acteurs concernés à la possibilité d’un dispositif permettant de faire émerger ces nouveaux contenus sur la base de leurs connaissances et de leurs expériences. Ainsi entendue, la perspective revenait à s’intéresser à la reprise du problème de la sécurité routière et d’interroger la possibilité de cadrages alternatifs permettant de rouvrir la question et de donner, à terme, à la politique scientifique de nouvelles marges de manoeuvre. La démarche avait un caractère prospectif et expérimental qui doit mérite d’être souligné.

Année d'élaboration :

2006

Méthodologie

La recherche repose d'une part sur la lecture d'un corpus de documents issus du domaine de recherche en sécurité routière qui comprend des articles scientifiques, des rapports, la littérature dite grise, des projets de recherche, des document issus des laboratoires et centres de recherche, des documents de l'INRETS et du PREDIT, etc., et, d'autre part, sur une campagne d'entretiens (n=39). Pour ces entretiens, nous ne nous sommes pas limitées aux chercheurs, mais à un ensemble de personnes qui, à un titre où à un autre, dans un cadre professionnel ou associatif, font de la sécurité routière un objet d'attention et d'action explicite (administrations centrales, collectivités territoriales, associations, constructeurs, assureurs, Union européenne, etc.). Nous avons ensuite procédé à une analyse de contenu de ces données.

Financement - Ressources

PREDIT N) 03 MT 59 (Groupe Opérationnel n° 4)

Résultats

Nous sommes partis d'un constat, banal en sciences sociales, que les solutions qui s'offrent à un problème public (telle que l'insécurité routière) dépendent, à un moment donné, de la manière dont ce problème a été collectivement cadré. Notre hypothèse était que pour découvrir les enjeux de la recherche future dans le domaine de la sécurité routière, c'est le cadre actuel qu'il convient d'interroger : c'est à ce prix, en effet, qu'il est possible d'induire d'éventuels modifications du cadre de problématisation et donc aussi de nouvelles pistes pour la recherche, impossibles à appréhender dans le cadre actuel. Or ce cadre actuel est fermement établi. Il s'agit d'un cadre systémiste. Non seulement il postule que la sécurité routière est un système complexe ou, du moins, un élément dans un système complexe dont il s'agirait de découvrir le fonctionnement, mais il équipe le monde de sorte à faire advenir ce système (nous parlons alors « d'effets-système »). Ce devenir-système peut-être historiquement documenté. C'est cette historicité du cadre actuel qui permet également d'envisager un renouvellement de ce cadre, ce que nous appelons la « recomposition de l'objet de la sécurité routière ». Nous formulons trois propositions concrètes susceptibles de pouvoir y contribuer :

  • 1°) Découvrir de nouveaux liens (en restituant la marginalité du problème de la sécurité routière et les multiples connexions qu'elle entretient avec d'autres univers) ;
  • 2°) Trier, sur cette base, les multiples plans d'existence de la sécurité routière qui ne trouvent pas leur place dans le cadre actuel (ce que nous appelons le « tri des cosmogrammes ») ;
  • 3°) constituer une nouvelle assemblée de la sécurité routière dont le format et la composition doit être progressivement découverts.

Contacts

  • Nom/Titre : Bruno LATOUR et Dominique LINHARDT
  • Organisme : ARMINES/ENSMP/CSI -
  • Adresse : 60, boulevard Saint-Michel - 75272 Paris CEDEX 06 - Tel : 01 40 51 91 91
  • Contact ministère : Laurent RICCI - MTETM / DRAST - aurent.ricci@equipement.gouv.fr