Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Marchandises > Interurbain

> Recherche détaillée

La gestion des risques liés aux transports de matières dangereuses au niveau des agglomérations : élaboration de recommandations et d’outils méthodologiques

ETUDE

Au cours des quinze dernières années, la gestion locale et régionale des risques engendrés par le transport de matières dangereuses (TMD), telle que préconisée par la Mission des Transports de Matières Dangereuses dans une stratégie élaborée au début des années 1990, a connu des difficultés de mise en oeuvre importantes. Faisant suite à une recherche qui en avait analysé les raisons, ce projet a eu pour objet de dégager des pistes permetttant de surmonter ces difficultés et de produire un état de l’art de la gestion des TMD au niveau local et régional.

Année d'élaboration :

0

Méthodologie

Le travail a consisté en l'animation de sept ateliers rassemblant des représentants de services de l'Etat, de collectivités, d'associations spécialisées et d'organismes scientifiques mobilisés sur cette question ainsi qu'en des recherches documentaires complémentaires. Les terrrains étudiés ont été essentiellement, les agglomérations du Havre et de Dunkerque, les régions Ile-de-France, PACA et Rhône-Alpes, ainsi qu'un éclairage sur les Pays-Bas.

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

 

Financement - Ressources

PREDIT groupe opérationnel n° 3

Résultats

19 fiches méthodes et expériences ont été rédigées portant sur :

- L'évaluation des flux (PACA, zone industrialo-portuaire de Dunkerque).

- L'identification et la reconnaissance automatique des plaques TMD sur route.

- L'évaluation de la vulnérabilité et des risques sur un itinéraire ou un site (EQR TMD, ARAMIS...), au niveau de l'ensemble de la chaîne logiistique (projet GLOBAL), sur un territoire particulier (département de la Loire, Ile-de-France).

- L'évaluation des impacts de la fermeture de dépôts d'hydrocarbures en Ile-de-France.

- L'élaboration de plans de circulation ou la conception d'une aire de stationnement dans l'agglomération lyonnaise.

- La prise en compte des TMD dans les Plans Communaux de Sauvegarde.

- Des démarches globales dans les agglomérations lyonnaise et havraise, ou plusieurs villes de PACA.

- L'approche du risque TMD aux Pays-Bas

Un ensemble de recommandations ont été édictées :

- Une approche globale est souhaitable à trois échelles (région, département, agglomération), elle doit viser à maîtriser le risque en facilitant et sécurisant l'action des professionnels, et non en la rendant plus contraignante par des interdictions mal conçues et inefficaces. Les marges de manoeuvre sont souvent limitées ; même globales dans leurs perspectives, les actions doivent rester très concrètes et pragmatiques.

- Pour favoriser la mise en place de telles démarches, là où le contexte le nécessite, il faut pouvoir s'appuyer sur les acteurs et les structures-clés (Préfecture, DDE, DRIRE et intercommunalités...). Entre le local, le régional et le national, il est souhaitable de conjuguer des approches ascendantes (remontée et partage des expériences) et descendantes (incitations et mise à disposition de données et de méthodes).

- En matière d'évaluation des flux et du risque résultant, il est nécessaire d'ajuster les objectifs et les moyens à l'usage et aux actions que l'on pense pouvoir mettre en oeuvre, sans se précipiter vers des méthodes lourdes. Les études doivent être réellement conçues comme une aide à la réflexion collective et à la décision, ce qui nécessite d'arbitrer entre l'adaptation au contexte local et le souci d'harmonisation et de comparabilité au niveau national.

- En matière de choix d'itinéraires ou de mode, et d'organisation de la circulation, il est souhaitable de penser en terme de facilitation, plus que d'interdictions, et de privilégier des démarches simples et pragmatiques. La prise en compte des TMD dans les PDU est un moyen de donner une visibilité à cette question.

- En matière d'aménagement et la gestion d'un territoire, il est souhaitable d'identifier et d'engager des démarches de sécurisation des voies et des infrastructures accidentogènes connaissant un trafic significatif. Difficile, la question du stationnement doit faire l'objet d'un suivi et d'une vigilance. Il est souhaitable de bien intégrer les TDM dans les décisions d'aménagement, en particulier en les prenant en compte dans les documents d'aménagement et d'urbanisme.

 - En matière de préparation à la gestion d'accidents, il est nécessaire de favoriser la coordination des acteurs de la prévention et ceux de la gestion de crise, en particulier par : un partage de l'information ; des exercices réguliers ; des démarches de retours d'expérience efficaces. Il est souhaitable de veiller à la prise en compte des TMD dans les Plans Communaux de Sauvegarde, en particulier en fournissant aux communes l'information sur les flux et les risques afférents.

- L'information et la formation des acteurs locaux est aujourd'hui faible. Aussi, il faut veiller à ce que les TMD soient bien pris en compte dans les DDRM (Dossier Départemental des Risques Majeurs) et les DICRIM (Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs), et s'appuyer sur les structures locales du type SPPPI (Secrétariat pour la Prévention des Pollutions Industrielles) et CLIC (Comités Locaux d'Information et de concertation).

Contacts

  • Nom/Titre : Philippe Blancher et Sandrine Maillet
  • Organisme : Respectivement à Asconit consultants et au Centre internationel de ressource et d'innovation sur le développement durable (CIRIDD)
  • Email : philippe.blancher@asconit.com et sandrine.maillet@ciridd.org

Informations complémentaires

Articles présentant le projet (ou des projets similaires) :

Exemples de fiches réalisées

Document(s) disponible(s)

3.9 Mo

Exemple de fiches