Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Sécurité et sûreté > Sécurité routière

> Recherche détaillée

La sécurité routière des boulevards urbains : questions de projet

ETUDE

Année d'élaboration :

2006

Méthodologie

L'analyse s'appuie sur un diagnostic de la sécurité routière fondé sur les connaissances locales de l'accidentologie et sur des entretiens réalisés avec des techniciens de la communauté urbaine. Les dysfonctionnements repérés sont ensuite placés un cadre plus vaste qui vise à mieux cerner les facteurs d'évolution du boulevard et les liens entre amélioration de la sécurité routière et projets urbains. L'analyse du boulevard est restituée par une production cartographique et des dessins.

Le boulevard des Etats-Unis à Lyon

Ce boulevard est un axe radial intermédiaire du 8è arrondissement situé entre la desserte de l'Est et celle du Sud de l'agglomération, l'axe le plus important entre deux autoroutes. Le boulevard dessert un bassin de population très important en reliant Lyon et Vénissieux, la troisième ville de l'agglomération (80 000 habitants) après Villeurbanne. Le trafic reste pourtant très limité ; il ne constitue pas une grande voie d'accès au centre ville, ni à la périphérie Est car l'accès se fait plutôt par l'autoroute de Grenoble-Chambéry située plus au nord.

Les dysfonctionnements observés sont d'ordre différent :

1. La gestion du trafic : l'onde verte mise en place récemment a entraîné une augmentation des vitesses de circulation ;

2. La lisibilité de l'espace : l'enchaînement des secteurs et le fonctionnement des carrefours est peu lisible ;

3. Les surdimensionnements de la voie et les vastes espaces non construits entre les fronts bâtis expliquent des vitesses excessives ;

4. Le trafic inter quartier d'autant plus que les vitesses sont importantes, est en conflit avec une vie locale assez intense bien que limitée au tronçon central.

La ligne de tramway renforcera les liaisons entre Lyon et Vénissieux et contribuera au désanclavement des quartiers desservis. Dans cette perspective, l'amélioration de la sécurité routière doit intégrer la transformation du boulevard qui dépend de plusieurs projet, relatifs à plusieurs échelles :

- à l'échelle de l'agglomération, le type de trafic (augmentation probable du trafic interne au quartier et des piétons) dépend d'un changement de la fonction du boulevard dans la ville après l'insertion de la ligne 4 de tramway ;

- à l'échelle de l'arrondissement, l'amélioration du rapport avec Vénissieux et avec Lyon dépend de deux projets urbains situés aux extrémités de cet axe ;

- à l'échelle du boulevard, l'amélioration des liaisons transversales et la suture ente des deux rives du quartier dépendent d'une modification des voies transversales et du réaménagement du boulevard après insertion de la plate-forme.

L'amélioration de la sécurité routière s'inscrit dans une perspective de croissance des trafics automobiles plus denses et plus lents, des flux piétons, des flux de transport. L'amélioration de sécurité routière doit alors aussi favoriser la mixité des usages et surtout des types de déplacements en premier lieu la coexistence des piétons, des transports en commun et des automobiles et les relations entre les rives.

La première qquestion posée concerne la pertinence d'une position axiale de la plate-forme des points de vue de la sécurité routière, du confort des différents usagers et de la qualité de l'espace public.

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

Cette recherche exploratoire sur les raison territoriales de l'insécurité routière vise à préciser la nature des dysfonctionnement urbains révélés par l'accidentologie. Le cas des boulevards urbains a retenu notre attention pour deux raisons : la majorité des accidents en ville concerne un faible linéaire de voirie et notamment les boulevards urbains, qui représentent aussi un enjeu important du renouvellement urbain et d'une réorganisation des déplacements urbains. Ce questionnement invite alors à intégrer l'objectif d'une amélioration de la sécurité routière à l'établissement de nouvelles relations entre la forme de la voie, ses usages et la circulation mais aussi, entre les échelles de projet et entre urbanisme et transport. Préciser les raisons territoriales de l'insécurité des boulevards urbains vise aussi à préciser les termes d'une amélioration globale de la mobilité et de la qualité des espaces publics.

Les deux cas d'étude sont situées à Paris (rue du Faubourg St Antoine), théâtre d'une transformation importante de la voirie et d'une réduction de la présence automobile et à Lyon (boulevard des Etats-Unis) où de nouvelles règles de construction de la voirie ont permis une nette amélioration de la qualité des espaces publics et de la sécurité routière. Ces axes occupent des situations comparables dans les réseaux respectifs : ce sont deux grandes voies d'accès au centre ville, ils font partie des axes les plus accidentogènes, mais les caractéristiques de l'accidentologie diffèrent. Ils sont également concernés par des projets urbains. Le boulevard lyonnnais sera profondément transformé par l'insertion du tramway ; son remodelage est en cours puisque deux files de circulation, une de chaque côté du terre-plein central où circulera le tramway ont été supprimées.

Contacts

  • Nom/Titre : Anne Grillet-Aubert
  • Organisme : Ecole d'architecture Paris- Belleville IPRAUS
  • Email : anne.grillet-aubert@wanadoo.fr