Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Management de la mobilité > Rythmes urbains

> Recherche détaillée

La semaine des 24 heures au Mans et dans la région

ETUDE

La célèbre course automobile des 24 Heures du Mans se déroule chaque année le troisième week-end de juin. Mais sa préparation se déroule avec les spectacles correspondants tout au long de la semaine précédent l’épreuve. Par ces caractéristiques elle commande la mise en place de systèmes d’organisation du spectacle, de gestion des flux de circulation, d’hébergement des spectateurs.

Les 24 Heures du Mans constituent un grand événement d’abord par les foules déplacées : ces dernières années, environ 200 000 spectateurs dont 15 à 20 % d’étrangers. C’est ainsi le principal événement dans la Sarthe et dans les Pays de la Loire. Sa bonne tenue mobilise toute une série d’acteurs dans tous les domaines, des ’bénévoles’ et des entreprises de la région du Mans.

Le public vient régulièrement pour l’ambiance et le spectacle (plateau de concurrents et course) : la 68e édition en 2000 ne compte que 20 % de nouveaux spectateurs. Les habitués ou fidèles connaissent donc les ressources de logement de la région et s’organisent d’une année sur l’autre. Par les nuitées générées, c’est aussi un événement touristique, mais avec de rares excursions en dehors de l’agglomération mancelle.

Année d'élaboration :

2000

Résultats

La course se déroule sur un circuit pour partie permanent et pour partie utilisant la voirie publique, ce qui nécessite une mise en circuit par les services de la DDE. Les spectateurs sont accueillis dans des 'enceintes', dont l'emprise s'étend, et peuvent accéder à des tribunes, donc le parc s'accroît et se renouvelle. De même, comme 80 % des spectateurs viennent en automobile, tout un ensemble de parkings et d'aires d'accueil est ouvert et régulièrement étendu à l'intérieur comme à l'extérieur du circuit. Il s'agit donc d'un circuit ouvert, ce qui suscite de multiples mobilités entre les enceintes et entre le circuit et la ville. L'organisation du spectacle mobilise divers lieux dans l'agglomération au cours de la semaine. La course se porte au cœur de la cité le lundi et le mardi pour les opérations de pesage et vérifications, le vendredi pour la parade des pilotes. La tenue de l'épreuve mobilise aussi les commerçants du centre ville avec diverses animations. Elle rejoint le circuit pour les essais et l'épreuve. Mais pour l'organisation du spectacle ce sont les hommes et les entreprises du Mans et de la Sarthe qui se déplacent au circuit. Se trouvent mobilisés les fournisseurs agréés, les commerçants et restaurateurs, les services publics de la DDE pour la mise en circuit, de la Communauté urbaine pour le nettoiement, les contrôleurs et divers bénévoles pour la gestion du public dans les enceintes et parkings. La multiplicité et la dispersion des spectacles déclenchent des mobilités qui s'ajoutent à l'arrivée des spectateurs des autres régions françaises et de l'étranger. La gestion des circulations, avec environ 60 000 véhicules arrivés, nécessite la mobilisation des services de sécurité et de la DDE dans l'ensemble de la Sarthe. En effet, il s'agit de contrôler et d'échelonner les surcharges automobiles sur tous les axes convergents au Mans, et principalement ceux de l'agglomération permettant d'approcher le circuit. Il s'agit aussi d'assurer la sécurité sur les voies publiques, dans les parkings et dans les enceintes et de mettre en place un double dispositif d'évacuation des spectateurs en cas de catastrophe. Il est difficile d'évaluer la demande en hébergements des spectateurs. Environ 50 000 personnes trouvent à se loger d'abord dans des 'campings aménagés' qui correspondent surtout aux aires d'accueil, ensuite dans l'hôtellerie de la Sarthe et des départements voisins, enfin par la location de chambres chez l'habitant. Les autres spectateurs, qui ne rentrent pas à leur domicile, passent la nuit du samedi sur le circuit ou dans leur véhicule, en camping non aménagé et éventuellement peuvent trouver une chambre chez des amis. Pour toutes les formes en dehors de l'hôtellerie, le choix de l'abri se définit par la proximité et l'accessibilité du circuit.

Contacts

  • Nom/Titre : Jean-René BERTRAND
  • Organisme : GREGUM Université du Maine
  • Adresse : Avenue Olivier Messiaen 72085 Le Mans cedex 9
  • Email : daniele.langeven@univ-lemans.fr