Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Circulation et voirie > Stationnement

> Recherche détaillée

Le stationnement des voitures dans les quartiers d’habitation dans l’agglomération lilloise : connaître pour comprendre puis agir dns le cadre de politiques publiques urbaines

ETUDE

Les responsables des collectivités locales (élus et techniciens) ou leurs conseils (agences d’urbanisme et bureaux d’études) sont régulièrement confrontés à la question du stationnement des voitures sur la voie publique, dès lors qu’il s’agit de requalifier, de faire évoluer le statut et les fonctions de l’espace urbain. Une étude d’aménagement d’un quartier, un projet de « résidentialisation » d’un patrimoine HLM, un projet de rééquilibrage modal de la voirie (projet de tramway ou de bandes cyclables par exemple) ou encore un diagnostic de renouvellement urbain sont autant de temps forts où la question de la place de la voiture se pose. Elle est d’autant plus délicate à aborder que les habitants y sont très sensibles car ils conçoivent le stationnement sur voirie comme une extension de leur propre logement. L’aire de stationnement constitue en effet, un espace urbain (privé ou public) qu’il s’agit de définir, de caractériser avant d’en comprendre le fonctionnement et de préconiser des solutions. Cette question fait déjà l’objet d’études et de connaissances dans les quartiers de centre-ville (cf : recherches PUCA). La Thèse porte sur le stationnement des voitures dans les quartiers mono-fonctionnels, à vocation essentiellement d’habitation. Seront étudiées en particulier, diverses formes urbaines (lotissements récents, tissu ancien dense et grands ensembles HLM) et diverses localisations de quartiers (en ville-centre, en communes de banlieue ou en périphérie d’agglomération). La finalité de la Recherche est de proposer, aux acteurs locaux, une démarche globale d’analyse du stationnement résidentiel, adaptée à une problématique spécifique de quartiers d’habitation, permettant d’intégrer à la fois les interfaces (urbanisme, logement, déplacement) et les paramètres qui entrent dans les choix et pratiques des habitants.

Année d'élaboration :

2008

Origine (géographique, historique, économique, sociale…) :

Depuis 2002, quatre études exploratoires ont été menées dans le but de construire cette Recherche, financées par divers acteurs : CERTU, DIV, PUCA et Lille Métropole Communauté Urbaine.
La Communauté Urbaine de Lille s'est particulièrement appropriée ces réflexions et apports de connaissance, pour enclencher une dynamique sur ce sujet dans le cadre de l'élaboration de sa politique communautaire de stationnement. Lille Métropole Communauté Urbaine a, par exemple, initié le principe d'expérimentations sur deux quartiers visant à trouver des solutions innovantes et partenariales au problème de vacance de parkings souterrains HLM alors que la voirie publique est saturée par la voiture en stationnement.

Méthodologie

Le périmètre de la Recherche est celui de l’agglomération lilloise.
Le choix d’une approche pluridisciplinaire représente l’apport conceptuel principal de la Thèse, pour définir le concept, en éclairer la complexité et démontrer un fonctionnement au cœur de plusieurs systèmes. Une approche thématique n’aurait pas permis d’appréhender la dimension interstitielle, entre espace public et espace privé, ni de mettre en évidence le rôle de rouage du stationnement ni les effets de levier pour aménager l’espace public et modifier les pratiques de déplacement.
Les analyses menées croiseront trois approches disciplinaires, principalement :

- Une estimation statistique permettant de caractériser l’offre de stationnement résidentiel hors voirie par des sources statistiques existantes (RGP de l’INSEE, fichier MELT/FILOCOM et Enquête Ménages Déplacements de Lille Métropole). Cette analyse menée à l’échelle de la Communauté Urbaine de Lille fera l’objet d’une comparaison sur la Communauté Urbaine de Bordeaux pour tenter de mettre en évidence de possibles invariants.
- Une analyse de différentes formes urbaines induisant des organisations spécifiques de stationnement et un rapport différent à l’espace public (orthophotos, cartographie, plans masse...)
- Une analyse sociologique des choix et pratiques de stationnement résidentiel, basée sur une cinquantaine d’entretiens semi-directifs auprès d’habitants.

Une collaboration a été instituée : MELT/CERTU - Lille Métropole Communauté Urbaine

Financement - Ressources

Thèse inscrite au Laboratoire du CRETEIL (Institut d'Urbanisme de Paris XII).
Recherche effectuée dans le cadre professionnel, formalisée par une convention de formation qualifiante, signée entre la Direction du Personnel et des Services du MELT, le CETE Nord-Picardie et le doctorant.

Résultats

Une méthode globale sera proposée, qui pourra être utilisée en tout ou partie par les services techniques de collectivités locales ou par les agences d'urbanisme. Elle débouchera, en dernière partie de Thèse, sur des pistes d'expérimentation pouvant être (ou étant déjà menées dans l'agglomération lilloise) dans certains quartiers.

Contacts

  • Nom/Titre : Sylvie MATHON
  • Organisme : CETE Nord-Picardie
  • Email : sylvie.mathon@developpement-durable.gouv.fr