Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Tarification et financement > Financement

> Recherche détaillée

Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre

Rapport public thématique de la Cour des Comptes

ETUDE

 

Les transports express régionaux, que l’on désigne par l’acronyme bien connu de « TER », rassemblent les services ferroviaires de transport de voyageurs, ainsi que les services routiers mis en place en substitution des trains.

Les TER rassemblent trois types de trafics : les déplacements dans les grandes aires urbaines ; les liaisons rapides intercités, qui relient des villes distantes de 50 à 200 km, en précisant bien qu’il ne s’agit pas des trains Corail ; et enfin les transports organisés dans les territoires ruraux.

Les TER représentent 14 % de l’ensemble du transport ferroviaire en France (en nombre de voyageurs), et leur coût global, encore mal connu il est vrai, serait proche de 5 milliards d’euros en 2009.

Année d'élaboration :

2009

Origine (géographique, historique, économique, sociale…) :

Le rapport est accessible sur le site de la Cour des Comptes par le lien

http://www.ccomptes.fr

Résultats

 

Entre 1996 à 2007, le nombre de voyageurs par kilomètre a augmenté de 55% pour les TER, à un rythme bien plus soutenu que le trafic des voitures particulières, qui n’a progressé que de 10% au cours de la même période. Cette remarquable hausse du trafic régional, une des plus fortes constatées dans l’Union européenne, est cependant à relativiser :

  1. * les lignes à grande vitesse ont vu dans le même temps leur trafic progresser encore plus vite (+69%) ;

  2. * le redéploiement de la route vers le train reste modeste, l’automobile représentant toujours plus de 80% des transports de voyageurs en France.