Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Transport et aménagement > Formes urbaines

> Recherche détaillée

Les multiplexes en région Ile-de-France : impacts sur la mobilité et l’urbanisation, l’action des pouvoirs publics

ETUDE

A la différence du commerce en périphérique des biens en grandes surfaces et centres commerciaux, les services aux ménages que représentent les cinémas ont fait l’objet de peu d’études.

Pourtant ce secteur d’activité est engagé depuis quelques années dans un processus d’extension de surface (multiplexes) et de préférence périphérique qui l’amène à s’adjoindre aux différents pôles attractifs périphériques existants, qu’ils soient commerciaux ou ludiques, générant des nouvelles mobilités et de nouvelles incitations économiques et urbaines dans un cadre plus ou moins directement issu de la réglementation et de l’action des pouvoirs publics.

L’objectif de cette recherche a été de dresser un bilan du phénomène sur deux secteurs d’étude en Région Parisienne représentatifs au regard du questionnement suivant :

- quels sont les facteurs de localisation périphérique et quel rôle y joue l’action publique directe ou indirecte ?

- ces équipements sont-ils facteurs de mobilités supplémentaires ? Quelles sont les nouvelles aires de chalandises et les mobilités induites et par quels moyens de transport ? Quelles sont les motivations de fréquentation des clients ? Dépendent-elles de ’ facteurs cinématographiques ’ ou d’environnement ?

- ces équipements ont-ils un effet d’entraînement à l’amont et à l’aval d’autres services ou d’activités commerciales et quelle est la relation avec les centres commerciaux ?

Année d'élaboration :

1998

Méthodologie

Cette étude, effectuée tout au long de l'année 1998, s'est développée sur deux axes : - une étude de terrain réalisée sur dix sites répartis selon une diagonale Sud-Ouest/Nord-Est, auprès de cinq cents personnes, permettant d'évaluer quantitativement la pratique cinématographique selon les types et la localisation des salles. Le choix des secteurs d'enquête a porté à l'Est ( des Halles à Disney ) et à l'Ouest ( des Champs-Elysées à Saint Quentin en Yvelines ). - des entretiens menés auprès des acteurs de l'organisation de l'offre cinématographique, qu'ils soient privés ou publics. S'agissant de dégager des tendances et non d'effectuer des investigations très fines sur chacun des sites, l'échantillon a été fixé à 50 enquêtes par salle en tenant compte à la fois, d'une répartition équilibrée entre les hommes et les femmes, des principales tranches d'âges des jours, en semaine le plus souvent le mercredi, jour de changement des programmes et en fin de semaine le samedi ou le dimanche et les différentes tranches horaires. Résultats

Résultats

Au delà des résultats quantitatifs obtenus et détaillés tout au long de l'étude par site, cette recherche souhaite également démonter à la fois les mécanismes d'installation des nouveaux multiplexes et les rapports entre les différents acteurs, depuis les professionnels du cinéma jusqu'aux différents niveaux d'intervention des Pouvoirs Publics. Au vu de l'ensemble de ces observations et des entretiens menés, il semble cependant que cette dynamique puisse se développer : les demandes listées sur l'ensemble des sites portent une attention particulière à la qualité de l'environnement des cinémas. Ces résultats ont montré que le phénomène des multiplexes ne laissait personne indifférent, en mettant en lumière un certain nombre de points : l'impact de ces nouveaux complexes cinématographiques, (tant au plan social qu'économique, voire même dans certains cas culturels) et le rôle prépondérant des Pouvoirs Publics.

Contacts

  • Nom/Titre : Alain METTON
  • Organisme : ARAUC
  • Adresse : Université Paris Val de Marne Avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil