Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Tarification et financement > Billettique

> Recherche détaillée

PRESTIGE, système de perception tarifaire utilisant la technologie « sans contact »

EXPERIMENTATION

PRESTIGE est un nouveau système de distribution et de validation de titres de transport, intégré pour les bus et métro de Londres et destiné à les rendre plus conviviaux : • pour les clients qui veulent acheter/utiliser les tickets, • pour le personnel qui peut ainsi offrir un meilleur service de billetterie. PRESTIGE constitue aussi un ensemble de projets destinés à moderniser l’infrastructure de billetterie sur tout le réseau de métro et de bus de Londres : 6 000 bus, 273 stations, 2 300 petits magasins (quelque 16 000 lecteurs de carte intelligente). London Underground a équipé ses stations de portiques d’accès et/ou d’oblitérateurs spécifiques , tous ont la même apparence et présentent un logo là où la carte doit être placée. Des distributeurs automatiques de billets offrant le choix d’utiliser la carte bancaire ou de crédit, des menus à écran tactile et des écrans d’aide et d’instructions en plusieurs langues ont été installés sur l’ensemble du réseau. Tous les guichets offrent le plus grand choix de méthodes de paiement. Tous les bus opérés par un seul agent de London Bus ont été munis de nouveaux distributeurs de billets. Tous les dépôts ont été équipés de terminaux permettant de télécharger les données des différents bus. La carte sans contact remplacera la carte à bande magnétique existante pour la majorité des titres de transport. Les passagers pourront ainsi franchir les systèmes sans devoir retirer la carte de leur portefeuille et l’insérer dans un oblitérateur , c’est le passage à proximité d’une borne qui activera la puce. La carte intelligente a la taille d’une carte de crédit, elle se compose d’une antenne radio et d’une puce électronique qui peut, en toute sécurité, stocker et utiliser beaucoup plus d’information qu’une carte à piste magnétique. Elle peut être rechargée lorsque sa valeur monétaire est proche de zéro.

Année d'élaboration :

2005

Origine (géographique, historique, économique, sociale…) :

Londres, GRANDE-BRETAGNE Les responsables de PRESTIGE négocient avec d'autres exploitants de transport public une intégration tarifaire pour tous les modes de transport. Elle pourrait comprendre les exploitants de trains, le Docklands Light Railway et le Tramlink. Les cartes intelligentes seront disponibles en automne 2002. On estime à 3 millions le nombre de cartes qui seront distribuées durant les 12 premiers mois de leur mise en circulation (la clientèle est énorme : 927 millions de voyages en métro par an, 1 296 millions de voyages en bus par an et 6,6 millions de voyages par jour).

Méthodologie

Les études de marché révèlent que les passagers payant en espèces aiment l'idée d'une carte qui décompte le montant du trajet, un peu comme la carte de téléphone largement utilisée ou encore le téléphone mobile à carte qui décompte le montant de chaque appel. Les cartes intelligentes offrent une réelle flexibilité, et des réductions pourraient être appliquées en fonction du jour de la semaine, de l'heure de la journée ou du nombre de voyages effectués, pour encourager l'utilisation de services particuliers et la réutilisation de la carte, en accordant gratuitement une valeur supplémentaire au moment du rechargement de la carte (par exemple, une valeur de 6 livres sterling pour chaque montant de £5 ajouté à la carte).

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

PRESTIGE veut rendre la vie plus facile aux clients de Transport for London –TfL– (clients quotidiens et occasionnels, personnes valides et PMR, adultes et jeunes…) lorsqu'ils veulent payer et utiliser le transport public. Des infrastructures de billetterie modernes, supportés par des systèmes de perception associés, sont essentielles pour faire en sorte que le transport devienne pour les clients de TfL une expérience réussie. La carte sans contact se substituera aux titres de transport existants comme les cartes d'un jour, les billets à tarif préférentiel, qui resteront des produits de billetterie primaires. Au-delà de 2002, Prestige continuera de créer des opportunités pour: • introduire de nouveaux produits de billetterie , • développer des relations/partenariats avec des tierces parties , • intégrer d'autres services de transport , • maximaliser la pénétration géographique et commerciale. A plus long terme, Prestige pourrait proposer des services complémentaires : • l'accès aux infrastructures publiques et services locaux, tels que bibliothèques, centres de loisirs et de formation , • le porte-monnaie électronique qui permettra de faire les courses sans son porte-feuille. Avantages pour l’entreprise et ses clients : ?? une réduction des coûts liés aux enquêtes , ?? une direction mieux informée pour mieux comprendre le client, reconnaître plus vite l'amélioration du niveau de service pour les exploitants de bus et sous-traiter plus efficacement les services de bus , ?? une billetterie innovante comme la carte prépayée (alternative facile pour les passagers qui paient actuellement en espèces, bien que cette option restera disponible) , ?? une tarification différenciée selon les heures du jour, par exemple , ?? la réduction de la fraude : d’une part, les mots de passe et les méthodes “d'encryptage” (manière de brouiller les informations) contribuent à empêcher la contrefaçon et les pratiques frauduleuses, de l’autre, en cas de perte ou de vol, un poste de commende central peut immédiatement empêcher toute utilisation future de la carte. En outre, PRESTIGE contribue au développement de normes nationales et internationales pour les cartes intelligentes dans des applications liées au transport. On peut citer en exemple le projet TRIANGLE : billetterie commune aux réseaux de Bruxelles, Paris et Londres, dès 2002 (pour la RATP qui a développé la technologie et est en la matière l’opérateur le plus avancé). Le client préchargera depuis n’importe quel terminal, ou depuis son domicile, le nombre de voyages désiré sur sa carte bancaire à puce intégrée et ne devra plus introduire de titre de transport dans un appareil mais présenter simplement sa carte à un lecteur. Le système se dédoublera de nouveaux modes de fidélisation afin de récompenser les bons usagers, un peu à l’image des compagnies aériennes, voire des cartes à points des grandes surfaces (Cfr. fiche CALYPSO 3.7.4).

Financement - Ressources

Un contrat a été octroyé au consortium TranSys le 13 août et a pris cours le dimanche 16 août 1998. TranSys est une compagnie anglaise qui a été établie pour développer et fournir les services PRESTIGE pour le compte de TfL. Elle comprend quatre actionnaires majoritaires : Electronic Data Systems Ltd, Cubic Corporation, International Computers Ltd (ICL) et WS Atkins. L'investissement de TranSys pour développer le nouveau système s'élève à £150 millions. Le transfert de risques inhérent à cette initiative de financement privé signifie que le choix de la meilleure solution est du ressort de TranSys, le sous-traitant de PRESTIGE. TranSys est également responsable de la conception, de l'élaboration, de l'application, de la maintenance et la prestation de services ainsi que de la mise au point des arrangements financiers nécessaires à la réalisation de PRESTIGE et du risque d'assurer que le titre de transport choisi corresponde aux normes de performance requises. Le contrat, basé sur le service, comprend le transfert du personnel de Transport for London vers TranSys , le transfert vers TranSys et le régime des paiements est basé sur un système de primes liées aux objectifs à atteindre par TranSys. Une autre caractéristique précise que TfL n’intervient pas dans la procédure d'approbation des éléments du projet. En échange, un régime d'assurance a été mis en place, dans lequel TranSys garantit à TfL que l'équipement sera approprié. Si les objectifs de performance ne sont pas atteints, TfL peut suspendre les paiements.

Résultats

En 1995 un appel a été communiqué dans le Journal Officiel des Communautés Européennes, invitant à une manifestation d'intérêt des fournisseurs potentiels. Trente-huit sociétés y ont répondu. Il fut fait état que seule la technologie de la carte sans contact pourrait répondre aux exigences de London Transport, bien que le système de carte à piste magnétique était également envisagé, tout au moins à court terme. London Buses a alors décide de tester la technologie “carte sans contact” dans le quartier de Harrow, au nord ouest de Londres, pour évaluer les bénéfices d'un tel système tant pour le passager que pour l'opérateur.

Contacts

  • Nom/Titre : Mrs. Grizelda HAFTER, Marketing Communications Manager
  • Organisme : Transport for London (TfL)
  • Adresse : Windsor House - 42-50 Victoria Street – London SW1H 0TL – Grande-Bretagne

Informations complémentaires

Autres : Site web de Transport for London http://www.transportforlondon.gov.uk et différentes publications, telles que « Prestige, une voie intelligente pour Londres ? » Transport Public International, février 2001 – UITP database « Titres de transports intelligents : la carte à puce », par Christophe Schoune, Le Soir, 22 mai 2001.