Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Organisation des Transports Collectifs > Organisation et gestion des réseaux

> Recherche détaillée

Projet de cadencement du réseau TER de la Région Rhône-Alpes

EXPERIMENTATION

La Région Rhône-Alpes a le projet de cadencer son réseau TER d’ici 2008. Aujourd’hui quasi-inexistant en France (concept expérimenté en ligne sur deux axes de Midi-Pyrénées), le cadencement en réseau au sens strict du terme existe pourtant dans de nombreux pays d’Europe occidentale, comme la Suisse ou les Pays-Bas. Rhône-alpes pourrait être la porte d’entrée de ce mode d’exploitation ferroviaire qui va bien au-delà du simple départ des trains à la même minute dans les principales gares. Le cadencement en réseau va plus loin.

Un réseau de transport ferroviaire est cadencé et coordonné lorsque :

  • les trains sont regroupés dans des « familles » (ex : intercités, périurbain...) caractérisées par
    - les mêmes itinéraires,
    - les mêmes politiques d’arrêt,
    - les mêmes temps de parcours... dans les deux sens de circulation !
  • les trains circulent à intervalles réguliers (par exemple tous les ¼ h, toutes les ½ h, toutes les heures, toutes les 2h ou même toutes les 4h),
  • l’horaire est coordonné pour tout le réseau, ce qui permet la création de correspondances régulières dans les gares (dans les deux sens).

La lisibilité de l’horaire et de la desserte ainsi que l’optimisation et la systématisation des correspondances sont les deux principaux avantages du système pour l’usager. En effet, le cadencement permet de réaliser de manière simple et efficace des correspondances optimisées grâce à l’organisation de « rendez-vous ».

Les avantages pour l’exploitation sont :

  • l’optimisation des infrastructures grâce à une organisation structurée des sillons ferroviaires. Le réseau ferroviaire est comme un grand coffre à linge : on y met plus de vêtements lorsqu’ils sont bien pliés que lorsqu’ils sont entassés en vrac ; de même, on trace dans le graphique plus de sillons lorsqu’ils sont rangés et structurés que lorsque leur positionnement est anarchique.
  • la systématisation de l’exploitation : Simplification de la production grâce à des cycles répétitifs et fiabilisation (situations de perturbation standards permettant une systématisation de leur gestion)
  • la réduction des coûts unitaires d’exploitation grâce à une rationalisation des ressources en personnel et matériel roulant
  • le développement de l’intermodalité avec l’organisation des « rendez-vous » dans les gares, entre trains et avec les cars et les bus.

Le cadencement est également un outil d’aide à la programmation des investissements : c’est en identifiant les besoins précis d’amélioration du service de transport (ex : réduction de temps de parcours, augmentation de la fréquence de telle famille de trains) que l’horaire cible cadencé est construit. C’est de cet horaire cible que découlent les infrastructures et le matériel roulant permettant la réalisation de cet objectif.

Année d'élaboration :

2008

Origine (géographique, historique, économique, sociale…) :

Le projet de cadencement de la Région Rhône-Alpes vient de la volonté de l’exécutif de développer quantitativement et qualitativement l’offre dans un contexte de saturation des infrastructures. Le cadencement apparaît comme la solution pour optimiser l’utilisation de celles-ci. Les techniciens de la Région Rhône-Alpes ont pu se rendre compte de l’efficacité du cadencement à l’occasion d’un voyage d’étude en Suisse.

Méthodologie

Deux missions d'assistance ont été lancées par la Région Rhône-Alpes pour l'appuyer dans la conception et la mise en œuvre du projet.

Assistance à la conduite de projet (INFRAPLAN)

- pilotage du projet avec les partenaires ferroviaires - programmation et coordination en interne DTCI

- coordination et concertation avec les autres partenaires du TER (AOT).

 Assistance technique pour l'élaboration et la mise en oeuvre du cadencement (Groupement SMA-SYSTRA)

Etude configuration 2008:

- étude matériel roulant,

- expertise calendrier,

- expertise proposition SNCF / exploitation,

- évaluation gains fréquentation+recettes, réalisation bilan économique et financier, période de maintenance,

- adaptation fine de la desserte période spécifique

Etude de planification à des échéances 2012, MT, LT:

- horaire, étude matériel roulant, infrastructures, bilan économique et financier

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

Les objectifs du projet sont doubles :

  • Développer la fréquentation des TER,
  • Réduire les coûts unitaires grâce à l’optimisation des services.

Financement - Ressources

Les études devront déterminer les charges et recettes inhérentes au projet. Les charges sont constituées des coûts liés à d’éventuels développements de services, dont les coûts unitaires dépendront de l’optimisation réellement effectuée.

Les recettes sont constituées par la hausse des ventes de billets consécutive à la hausse de la fréquentation.

Résultats

Le cadencement étant encore à l'état de projet, aucun résultat n'est bien sûr disponible. Les résultats escomptés sont des hausses de fréquentation, des réductions de coût unitaire et une qualité de service plus élevée grâce à la meilleure gestion des perturbations.

Pour donner un ordre de grandeur des résultats escomptés, entre Toulouse et Auch, le nombre d'allers-retours est passé seulement de 8 à 9, alors que la fréquentation, du fait de « l'effet cadencement » a augmenté de 70% sur ce parcours.

Contacts

  • Nom/Titre : Cécile Colombo
  • Organisme : Région Rhône-Alpes
  • Adresse : 78, route de Paris, 69260 Charbonnières les bains
  • Email : ccolombo@rhonealpes.fr
  • Contact ministère : Vincent Colombo

Informations complémentaires

Autres :

Région Rhône-Alpes : www.cr-rhone-alpes.fr

Région Midi-Pyrénées : www.midipyrenees.fr

SMA Partner, Assistant technique : www.sma-partner.ch