Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Organisation des Transports Collectifs > Organisation et gestion des réseaux

> Recherche détaillée

RETIS un logiciel de modélisation et d’évaluation spatio-temporelle de l’offre de transport en commun

ETUDE

Le réseau est caractérisé par trois types de données : la ligne (ou la mission en cas de lignes complexes), le pôle (stations et gares) et l’arc en tant que liaison directe entre deux pôles.

A ces données classiques permettant la modélisation de l’offre, s’ajoute l’appartenance territoriale des pôles. Cette appartenance peut être institutionnelle (quartiers, communes, régions...), fonctionnelle ou entrepreneuriale (par opérateur ou mode de transport,...) ou encore volontariste (définie et appliquée par l’utilisateur pour ses propres besoins).

Enfin, d’autres attributs de qualification urbaine (par exemple, par les modes d’occupation du sol), permettent la délimitation et la description des zones d’influences des pôles.

Année d'élaboration :

1996

Méthodologie

Grâce à la qualification territoriale des pôles, RETIS permet, en utilisant la théorie des graphes et des méthodes d'aide à la décision multicritère, de caractériser les relations de ces réseaux avec les territoires qu'ils desservent. La connexité et la connectivité prennent en compte la continuité et la nature (directe ou indirecte) des relations entre les différents points du territoire , la nodalité permet de caractériser et de hiérarchiser ces points. De nombreux indices peuvent être calculés à partir de ces concepts qualifiant la morphologie du réseau, sa fonctionnalité et son accessibilité tels que le nombre de pôles accessibles directement, avec une correspondance, en un temps donné. Enfin, le système de qualification territoriale des pôles permet de passer de la performance du réseau à celle des territoires considérés comme des ensembles de pôles d'une même catégorie (géographique, fonctionnelle ou autres).

Résultats

Le logiciel RETIS sert à la conception de réseau. Dans ce cadre, trois étapes sont systématiquement mises en œuvre , d'abord, la simulation de l'existant ou d'une situation de référence , ensuite l'élaboration de variantes de réseau ou de projet , enfin, l'évaluation de ces variantes pour pouvoir choisir entre elles, en partant du principe que le réseau ferroviaire de Paris, a permis de constater que les idées reçues sur les caractéristiques, les carences et les déséquilibres territoriaux de l'offre ne sont pas toujours confirmées. Le déséquilibre Est-Ouest est quasiment inexistant , le déséquilibre Centre-Périphérie est confirmé mais avec des distorsions qui invitent à la prudence. Enfin, le déséquilibre rive droite - rive gauche est sans doute le plus prononcé des trois, bien qu'il soit lui aussi à regarder avec précaution. La recherche a permis de mettre en valeur l'influence des vingt pôles les plus importants dans la correction des déséquilibres du réseau. Enfin, a été analysé l'impact de Météor, ou la prise en compte de stratégies complémentaires multimodales entre réseaux ferroviaires et réseau d'autobus, et surtout l'impact du projet Orbital sur la correction des carences du réseau en particulier en proche banlieue. Les travaux théoriques et méthodologiques à la base de cette approche, ainsi que de nombreuses études de cas réalisés avec le logiciel RETIS, ont donné lieu à un livre, publié aux Presses de l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées sous le titre : 'La performance territoriale des réseaux de transport'.

Contacts

  • Nom/Titre : Nikolas STATHOPOULOS
  • Organisme : RATP
  • Adresse : Département du Développement,Mission Prospective LAC A34, 54 Quai de la Rapée 75599 paris cedex 12
  • Email : stathopo@enpc.fr