Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Sécurité et sûreté > Sécurité routière

> Recherche détaillée

Réseau, Eveil, Sommeil, Attention et Transports - Mise en place du réseau RESAT

ETUDE

La somnolence excessive due à une privation de sommeil, suite a des maladies du sommeil ou par prise médicamenteuse associée ou par toute combinaison avec d’autres facteurs de dégradation de l’attention, est responsable de 30% des accidents mortels et 2/3 des accidents de poids lourds sur autoroute. La seule prise de médicaments est responsable de 10% des accidents ; le « sur-risque » moyen d’accident est de 2 avec prise de médicaments anxiolytiques, de 4 avec prise d’alcool, et de 9 avec prise de substances morphiniques (chiffres clés du PREDIT, 2003).

On sait aussi que le sur risque lié à la perturbation de l’attention, par exemple par le téléphone portable, se chiffre en secondes perdues de temps de réponse, et par une dégradation sensible de la coordination sensori-motrice ; et le téléphone portable n’est que la partie immédiatement émergente d’une longue liste de distracteurs potentiels qui vont enrichir l’habitacle de conduite et le bord de route, même s’ils sont bien intentionnés, qu’il s’agisse de composantes privées d’un bureau mobile élargi (accès vidéo, email...) ou de composantes publiques de l’alerte anticipée de l’état de la route.

En dehors du contexte de la multi-activité au volant, l’attention sélective présente des relations étroites avec le concept de conscience de la situation. Hors, pour des raisons diverses (âge, expérience de conduite, capacités perceptives et discriminatives), il existe des différences entre les conducteurs dans leur faculté de sélection/inhibition des informations en fonction de leur pertinence en conduite automobile. Par ailleurs, il existe également des perturbations intra individuelles de l’attention liées à l’état de santé des personnes ou à l’utilisation de substances particulières. L’impact de ces perturbations sur la sécurité routière est encore imprécisement établi par manque d’outils adaptés.

Année d'élaboration :

2006

Financement - Ressources

PREDIT 05 MT 4045 (Groupe Opérationnel n° 4)

Résultats

CREATION DU RESEAU RESAT ET MISE EN PLACE DE
PROJETS DE RECHERCHE.

La constitution du réseau RESAT a permis la mise en collaboration de nombreux acteurs dans le domaine du sommeil, de la somnolence et de l'éveil, ainsi que des professionnels du transport à travers toute la France, développant de ce fait une ramification dense et équilibrée à travers le territoire. Le réseau renforce les activités de recherches nationales sur le thème cité, dans le but de maximiser les résultats, les méthodes de travail, ainsi que les retombées positives sur la sécurité routière.

La constitution de ce réseau a dans ce sens, permis la mise en place de différents projets de recherche ayant reçu une dotation financière de la part de l'ANR (Agence Nationale de la Recherche) dont les fiches de synthèse sont mise en annexe2).

La liste des projets financés par l'ANR est consultable sur Internet au : http://www.gip-anr.fr/templates/appel-a-projet.php?NodId=44&lngAAPId=9

Il semble évident que ce soutien financier ait été stimulé par le concept de fédération et de mise en réseau, qui permet ainsi une diminution de la fragmentation de la recherche française sur le sujet, renforce les moyens et résultats de la communauté scientifique concernée et confère ainsi un plus grand poids à ces différents projets. Cette structuration nous permet maintenant de passer à une étude européenne et un dossier ERA-NET a été déposé en ce sens en vue de la création d'un réseau REX (réseau d'excellence) à l'horizon 2007.

Contacts

  • Nom/Titre : Karima NAHHAL - Tel 05 56 79 56 79
  • Organisme : CHU Bordeaux Pellegrin
  • Adresse : Place Amélie Raba Léon 33076 Bordeaux
  • Contact ministère : Laurent RICCI - MTETLM / DRAST - Paris La Défense - tel 01 40 81 14 22 (poste 14626)

Informations complémentaires

Autres : Partenaires : CNRS, INRETS, PREDIT