Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Circulation et voirie > Aménagements

> Recherche détaillée

Sécurité routière, aménagement et vitesse

Quels aménagements pour une conduite modérée ?

ETUDE

Pour les deux niveaux de voies aux extrémités d’une hiérarchie fonctionnelle (voies de desserte locale et voies rapides urbaines), le professionnel dispose d’un corpus cohérent de connaissances sur la nature des aménagements susceptibles de favoriser la concordance entre vitesse souhaitée par l’aménageur et vitesse effectivement pratiquée. Mais dans les voies de type "intermédiaire" (ni capillaire, ni autoroute), cette connaissance reste encore largement lacunaire.

Dans la mesure où les vitesses pratiquées sur les axes de ce type ne sont pas homogènes, car variables en fonction de divers éléments (physiques, réglementaires, circonstanciels), nous nous posons la question suivante : quels sont les éléments susceptibles d’influer sur la vitesse adoptée par un conducteur ?

Année d'élaboration :

2007

Origine (géographique, historique, économique, sociale…) :

Le traitement des espaces urbains intègre de plus en plus une lutte contre les nuisances liées à la circulation automobile. La tendance actuelle consiste à élargir ces espaces "protégés", pour faire ainsi profiter de nombreux résidents du savoir-faire acquis en matière d'aménagement. Mais les contraintes d'accessibilité obligent alors à englober, au sein de ces espaces, de plus en plus de voies à fort trafic automobile. Cette intégration de grandes voies périurbaines drainant un trafic dense et rapide à des espaces où la vitesse ne devrait pas excéder 50 km/h interroge, notamment, la sécurité routière. Car dès lors qu'une infrastructure perd son statut de voie rapide urbaine (caractérisée par une stricte ségrégation des flux) pour devenir une voie à grande circulation où différents usages d'un même espace viaire sont susceptibles de se côtoyer, il devient urgent de "domestiquer" l'automobile afin de prévenir les accidents. La question centrale de ce projet, posée à propos d'un tel axe urbain ou périurbain de type non autoroutier mais supportant un trafic important, peut être formulée comme suit : Quels types d'aménagements et d'environnements visuels d'une telle infrastructure seraient à même d'inciter le conducteur à une prudence accrue et pourraient donc avoir un effet significatif sur la vitesse pratiquée ?
A partir de l’étude d’un grand axe de circulation en Région parisienne traversant différents types d’environnements (« rase campagne », « périurbain diffus », « urbain dense », …), nous avons tenté, à l’aide de la méthodologie décrite ci-dessous, d’apporter des éléments de réponse à cette question et de proposer des pistes de réflexions pour des travaux ultérieurs.

Méthodologie

Recherches bibliographiques (définition de la « voie de type intermédiaire » ; modèles de comportement du conducteur ; études sur l’impact de l’environnement sur la vitesse).Définition de critères de choix du terrain d’étude. - Diagnostic en deux échelles : « macro » et « micro »
- L’approche « macro » : définition d’une zone ; choix de variables globales (caractéristiques physiques d’une zone) ; options méthodologiques pour la collecte des données (lieu des mesures de vitesses) ; collecte de données (caractérisation des zones d’étude d’après cartes et photographies aériennes, mesures de vitesses à l’aide d’un radar portable) ; mise en relation des caractéristiques physiques (densités urbaines) et des caractéristiques d’usage automobile (déduites des vitesses).
- L’approche « micro » : définition du tronçon ; découpage des zones en tronçons ; choix de variables locales (caractéristiques du tronçon) ; options méthodologiques de collecte des données (établissement d’une grille de lecture, comportant les rubriques « voirie », « environnement » et « usages ») ; collecte des données (remplissage des grilles de lecture in situ et mesure des vitesses) ; croisement des caractéristiques physiques (celles de la grille de lecture) et les vitesses.

Financement - Ressources

PREDIT 3 - groupe opérationnel 3 "nouvelles connaissances pour la sécurité"

Commande 06 MT 048

Contacts

  • Nom/Titre : Felipe LAGNADO et Nabil EL KHEDI, Judith PRINCETON, Xavier RIPA et Rodrigo ZAGO
  • Organisme : ENPC et IUP
  • Adresse : Laboratoire Ville, Mobilité et Transport

Informations complémentaires

Autres :

Document également disponible sur le site

www.predit.prd.fr

Document(s) disponible(s)

Rapport final - 3.3 Mo
184.8 ko