Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Accessibilité aux personnes à mobilité réduite > Déplacement des personnes aveugles ou mal voyantes

> Recherche détaillée

Signalétique d’Urgence Dynamique adaptée aux usagers sourds et malentendants

SURDYN

ETUDE

 Dans la chaîne de déplacement en transports en commun (bâtiments, quais et véhicules), les usagers présentant une déficience auditive se trouvent particulièrement démunis en cas de situation imprévue (alertes, incidents, grèves…). Les annonces de sécurité sont principalement diffusées sous forme sonore et elles ne permettent donc pas d’assurer la sécurité de personnes sourdes ou malentendantes.

Cette étude a pour objectif d’adapter aux usagers sourds et malentendants une signalétique permettant de rendre accessible les informations de perturbations dans les transports collectifs.

Année d'élaboration :

2010

Méthodologie

 Le présent travail de recherche vise  à développer et à tester un système de signalétique d’urgence et de perturbation reposant sur un matériel visuel. Cette modalité visuelle est à privilégier parce que de nombreux travaux montrent que les personnes sourdes et malentendantes, au moins celles présentant une surdité précoce, développent une cognition visuo-spatiale particulière. La fonction visuelle en général est plus développée chez les sourds que chez les entendants.

Les personnes devenues sourdes de manière accidentelle ou par maladie, ou présentant une surdité liée à l’âge pourraient elles aussi bénéficier de supports visuels dans les transports, en compensation des messages sonores non perceptibles.

Le large développement des Technologies de l’Information et de la Communication et leur diffusion croissante dans les lieux publics, sous la forme d’écrans, de bornes automatiques, de réseaux non filaires, offrent la possibilité de concevoir des systèmes de diffusion de l’information sous de nouveaux formats, inédits et multiples.

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

 Cette étude a pour objectif d’adapter aux usagers sourds et malentendants une signalétique permettant de rendre accessible les informations de perturbations dans les transports collectifs.

Financement - Ressources

PREDIT  3 - groupe opérationnel n° 2

DGITM

Résultats

 Les messages sonores peuvent être convertis en un format visuel compréhensible par les personnes sourdes et malentendantes. Trois messages sur cinq (« changement de voie », « retard » et « suppression ») ont été bien compris dans l’ensemble, avec une compréhension proche de 80% pour les sourds de naissance et les devenus sourds. Nous pouvons considérer que ces messages sont opérationnels tels quels. Cependant, la conversion du sonore en visuel peut s’avérer complexe. Nous avons notamment rencontrés des difficultés de conception pour le message de « perturbation », qui n’a pas été compris par les participants. Il est donc nécessaire de s’appuyer sur les règles de conceptions en vigueur et les capacités perceptives et cognitives des personnes ciblées.

La compréhension des personnes âgées reste plus faible dans tous les cas. Nous pouvons expliquer ces moindres performances par une capacité de traitement de l’information visuelle plus réduites et par un temps de traitement plus ralenti.

Il apparaît clairement que les participants préfèrent le format le plus animé. Pour ce qui est de la compréhension, ce format l’emporte sur le format le plus statique mais ne se différencie pas des formats intermédiaires. Le format le plus animé suscite également moins de mauvaises interprétations comparé aux autres.

Contacts

  • Nom/Titre : Laurence PAIRE-FICOUT, Laurent SABY, Aline ALAUZET, Fanny CONTE, Gérard GUARRACINO
  • Organisme : INRETS et LET
  • Email : laurence.paire-ficout@inrets.fr
  • Contact ministère : Quentin BAKHTIARI

Informations complémentaires

Articles présentant le projet (ou des projets similaires) :

Rapport également disponible sur le site du PREDI :

www.predit.prd.fr

Autres :

Voir aussi le site de l'INRETS

www.inrets.fr