Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Matériels et systèmes de transport > Transports alternatifs

> Recherche détaillée

Transport Individuel Public (TIP)

EXPERIMENTATION

Concept de petites voitures urbaines en covoiturage, positionnées par GPS et dont la vitesse est auto-régulée (limitée à 30 KM/H) et le parcours confiné à un périmètre d’utilisation prédéfini, dont l’utilisation se fera via une carte à puce.

Année d'élaboration :

2002

Origine (géographique, historique, économique, sociale…) :

Genève, SUISSE L’expérience City Car menée à Martigny par les Cars Postaux a permis de définir les composantes attendues par la clientèle et de définir un cahier des charges pour un véhicule spécifiquement destiné à servir de complément modal : propulsion électrique (nuisances atmosphériques, sonores, facilité de conduite) - 4 à 5 places assises (capacité utilitaire, y compris transport de colis) - positionnement par GPS (redistribution des véhicules dans les stations) - stations éloignées d’environ 400m (accessibilité) - accès avec une carte à puce (pas de clé, pas de paiement en numéraire). Les constructeurs « Swatch technologies - CH », « Frazer Nash - UK » et « NOGARO Technologie - F » ont mis au point des prototypes en vue de démontrer la faisabilité technique d’un tel véhicule. Organisation d’un marché-test à Genève dont l’objectif est de valider le concept global (acceptation par le public, valeur des solutions techniques). Stratégie : Etablir et mettre en oeuvre un concept compatible avec: # les zones 11 et 12 Unireso©, communauté tarifaire intégrale qui regroupe les Transports Publics Genevois –TPG-, les Chemins de Fer fédéraux suisses –CFF- et la SMGN) # Easy Ride + Easy Ticket # Mise en service de 60 véhicules spécifiques avec électronique embarquée permettant le positionnement (GPS) Moyens : Investissements par des partenariats (Ville de Genève, opérateur de transports publics français, ATM,OFEN, instance gouvernementale, etc.) Fonctionnement par les recettes (éventuellement garantie de recettes par l’Etat de Genève) PERIODE : 2003-2004-2005

Méthodologie

L'étude PROGNOS (juillet 2001) a démontré qu'il existe une demande potentielle pour une prestation connexe supplémentaire * de type urbain * qui soit un service public (pérennité, sécurité) * qui soit intégrée à l'offre globale de la communauté tarifaire Unireso© * qui représente un complément modal individuel (ce que l'offre de base des TC ne peut offrir actuellement) * qu'un tel complément modal inciterait le public à renoncer à posséder / à utiliser une voiture privée en cycle urbain.

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

Proposer un mode de déplacement souple (voiture à utilisation individuelle), adapté au milieu urbain (vitesse modérée, non-pollution…), calqué sur une logique d’utilisation plutôt qu’une logique de propriété. Concept global du TIP : > Solution de mobilité alternative à un véhicule privé. > Complémentaire à l’offre des opérateurs de transport public. > Basée sur des véhicules · écologiques , · en libre service , · d’une capacité de 4 à 5 voyageurs , · positionnés par GPS pour permettre l’approvisionnement des stations , · disponibles dans une sélection de stations , · accessibles par les moyens de paiement de Unireso© , · dont la tarification est cohérente avec celle des transports publics. Une mobilité douce (non-polluante), flexible (à la demande du client), très souple (petits gabarits) et qui « empiète » sur le territoire souvent gardé des véhicules privés (et qui leur confère un de leurs plus grands avantages) puisque cela reste un mode de transport individuel. Des déplacements en ville facilités et des artères urbaines qui « respirent » sont les impacts souhaités du concept de TIP.

Financement - Ressources

Sécurité financière 1. Contributions et participations : les diverses contributions sont confirmées par les divers partenaires concernés. 2. Les recettes (CHF 667000- par an) représentent une recette moyenne par jour et par véhicule de CHF 33,50 (soit 2,7 clients/ jour au tarif expérimental et en comptant 8% de taux d ’immobilisation technique pour réparations, maintenance). Même si cette ambition peut sembler mesurée, sa concrétisation ne peut, en l’état, être garantie sans réserve. D’autre part, les opérateurs de transport de « unireso » ne disposent pas, en raison du contrat de prestations, du pouvoir discrétionnaire de prendre la décision de mener ce test sans approbation de la part de l’Etat, assortie d ’une garantie de recettes.

Résultats

Plusieurs essais ont été effectués à l'étranger et en Suisse, deux essais ont été effectués à Genève (Coopauto, Car Club). Toutefois, à Genève, ces essais n 'ont pas eu de suite en raison de : * prestations non intégrées à un service public (méfiance de la clientèle) , * forme juridique coopérative pas adaptée dans le cas de Coopauto , * manque de vision du marché dans le cas de Car Club , * dans les deux cas, véhicules inadaptés (stock constructeurs, véhicules thermiques) , * dans les deux cas, aucune mesure d'accompagnement des autorités (parkings...) , Ces « échecs » ont démontré l'importance de l'intégration de ce type d'offre dans un véritable concept qui soit cadré par les transports publics en vue de correspondre aux véritables attentes du marché.

Contacts

  • Nom/Titre : M. Michel HIRSIG, Directeur commercial
  • Organisme : TPG
  • Adresse : 1, route de la Chapelle – Case postale 950 – 1212 Genève - SUISSE
  • Email : Hirsig.m@tpg.ch

Informations complémentaires

Autres : PRESENCE AU SALON DE L’AUTO DE GENEVE (QUI FERME SES PORTES LE 17 MARS 2002). REALISATION D’UNE VIDEO DE PRESENTATION DU CONCEPT TIP. DOCUMENTATION FOURNIE PAR LES TPG.