Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Transport et aménagement > Formes urbaines

> Recherche détaillée

Vers des déplacements périurbains plus durables

Proposition de modèles fractals opérationnels d’urbanisation

ETUDE

L’étalement urbain engendre une augmentation du nombre et de la longueur des déplacements automobiles. Le projet de recherche a replacé cette problématique dans un contexte plus large, en développant une approche plus générale qui vise une meilleure structuration des espaces périurbains grâce à une logique multi-échelle, propre à la géométrie fractale. L’objectif est de mettre en place une méthodologie qui permet de proposer des scénarios d’aménagement intégrant la demande sociale des habitants concernant l’accès à des aménités de nature diverse (services, commerces, zones de loisir…), mais qui minimisent la longueur des déplacements et qui ouvrent la voie à une maîtrise efficace et rationelle de l’espace.

Année d'élaboration :

2007

Méthodologie

 Différents modèles fractals, utilisés jusqu’ici à des fins descriptives, ont été réinterprétés et adaptés aux questions posées. Une approche multi-échelle à été introduite visant à distinguer différents niveaux de services en fonction de leur fréquence de recours. Deux catégories principales ont été distinguées, les aménités « urbaines » telles que les services et commerces, et les aménités « rurales », liées à l’accès au paysage ouvert.

Plusieurs principes ont été mis en avant, dont nous citons les plus importants :

- un développement des zones résidentielles est préconisé uniquement à des endroits bénéficiant d’une bonne accessibilité à des aménités urbaines de divers niveaux ;

- une articulation multi-échelle des zones habitées et du paysage ouvert est proposée afin de respecter la demande d’accès aux aménités rurales ;

- la préservation de la contiguïté des zones non-bâties pour éviter le morcellement du paysage ouvert.

Des méthodes ont été mises au point pour analyser l’accès aux différentes catégories d’aménités dans une situation donné. Elles permettent aussi d’identifier un manque de concordance entre la répartition des zones habitées et la localisation des services. Une attention particulière est portée sur l’accès direct au paysage ouvert à différentes échelles.

Une méthode entièrement nouvelle, la décomposition fractale a été développée pour visualiser l’organisation spatiale à travers les échelles.

Afin d’évaluer une situation donnée et de développer les scénarios de développement, un catalogue de critères a été établi qui transcrivent les objectifs définis. La simulation de scénarios de développement s’appuie sur les résultats des diverses analyses. En respectant les critères prédéfinis, les lieux d’un futur développement potentiel sont identifiés.

Toutefois l’outil prévoit une certaine souplesse dans l’application de certaines règles et l’utilisateur peut aussi intervenir par exemple sur la création de nouveaux centres de services.

Financement - Ressources

PREDIT

Groupe opérationnel n° 1

Contrat 05 MT 5020

Résultats

 L’application de la méthodologie développée à deux zones périurbaines de l’agglomération de Besançon a montré que la logique fractale peut apporter des réponses dans le but de favoriser un développement durable, en optimisant l’accès aux lieux (services, commerces, zones de loisir) fréquentés par la population concernée. La méthodologie développée doit être considérée comme première étape dans l’objectif de créer un outil d’aide à la décision dans l’aménagement du territoire à partir d’une base de réflexion nouvelle.

Contacts

  • Nom/Titre : Pierre FRANKHAUSER
  • Organisme : Laboratoire THEMA UMR CNRS 6049
  • Contact ministère : Gérard BRUN

Document(s) disponible(s)

Rapport final - 4.1 Mo
Résultats - 3.2 Mo