Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Management de la mobilité > Plan de déplacements

> Recherche détaillée

Ville d’Échirolles, un PDE volontariste

EXPERIMENTATION

La mairie d’Échirolles prévoit sa délocalisation en 2005 sur un nouveau site qui comportera une offre de stationnement limitée et une bonne desserte en transports collectifs. Elle décide d’anticiper cette délocalisation en adoptant un PDE à l’unanimité par délibération du conseil municipal en date du 19 décembre 2002. Le PDE fixe des objectifs d’évolution de la part de chacun des modes de déplacements à un an , 3 ans et 5 ans. À cet horizon la part modale attendue de la voiture devrait être inférieure à 50 %. Les actions concernent la participation de la ville à hauteur de 50 % pour l’achat d’abonnements annuels de TP urbains et non urbains, en montrant judicieusement que le coût pour 100 abonnés équivaut à moins de 6 % du budget carburants de la commune. Les actions en faveur du vélo concernent le stationnement, la mise à disposition de vélos de services utilisables pour les trajets domicile-travail, la fourniture de kits météo et sécurité, l’entretien annuel et une opération de vérification de l’éclairage. Le covoiturage est encouragé via le développement d’une base de données d’appariement et d’actions de communication (Stop Plus). La ville adhérera au service de voiture en temps partagé dès qu’il sera opérationnel. En outre, l’association pour le développement des transports en commun, voies cyclables et piétonnes (ADTC) assure du marketing personnalisé auprès des salariés.

Année d'élaboration :

2002

Origine (géographique, historique, économique, sociale…) :

La ville d’Échirolles est engagée dans le développement durable : un agenda 21 est en cours d’élaboration. En outre, elle participe à la mise en œuvre du PDU de l’agglomération grenobloise et élabore actuellement un plan local de déplacements. Les motivations consiste à : - participer activement à l’objectif du PDU de réduire l’usage de la voiture au profit des autres modes , - améliorer l’accessibilité tous modes du site, sachant que le stationnement des voitures est pléthorique et gratuit , - réduire le coût du budget transports : le budget pour les voitures de service et les bons de carburant s’élève à 500 000 €/an , - donner l’exemple aux entreprises locales , - améliorer les conditions de vie des salariés.

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

- Utilisation des modes de déplacements : voir fichier '1-tabl1.doc' - Prévention des risques routiers, réduction de la fatigue et du stress, équité entre automobilistes et « alternatifs »· - Diminution des dépenses de déplacement

Financement - Ressources

-Coût du PDE : 124 k€ dont 35 pour les études, 35 pour la prochaine mission de marketing personnalisé, 26 pour l’achat de 100 vélos, 9 pour les abonnements TC, 5 pour le covoiturage et 5 pour les kits vélos (ponchos + bombes anti-crevaison). - Subventio

Résultats

1er bilan fin 2003 : - plus de 60 abonnements TC et 118 demandes de vélos de fonction, provenant pour moitié de conducteurs-solo - 40 vélos de fonction attribués, le reste en 2004

Contacts

  • Nom/Titre : Michel GILBERT
  • Organisme : LA METRO