Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Matériels et systèmes de transport > Transports alternatifs

> Recherche détaillée

les bus électriques en France - Bonnes pratiques (cédérom)

ETUDE

Les préoccupations environnementales liées aux transports publics sont devenues pour les différentes autorités publiques et les exploitants de flotte un enjeu majeur en termes d’image de marque et de qualité de vie en zone urbaine. La Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie de décembre 1996 prévoit notamment des actions en faveur des véhicules propres et économes en énergie. Des dispositions des pouvoirs publics encouragent naturellement l’usage des transports publics et à l’intérieur de ce domaine celui des bus propres dont les bus électriques et hybrides.

En outre, pour offrir aux citadins un service de transport satisfaisant au plus près de leurs besoins de mobilité, l’utilisation des véhicules à gabarit réduit offre une alternative pertinente. Cette solution permet par exemple de créer des lignes dans les centres villes anciens aux rues étroites qui ne peuvent être desservies par des bus de gabarit normal ou de relier des parcs de stationnement aux rues commerçantes de la ville. Il s’agit de moyens de transport venant compléter et renforcer l’offre de transports en commun.

Les bus électriques à batteries ou hybrides répondent bien au cahier des charges de telles applications. Ils sont silencieux, n’émettent aucune pollution gazeuse localement, s’ils fonctionnent en tout électrique pour les hybrides, et ne nécessitent aucune infrastructure d’alimentation complexe.

Le rapport présenté ci-dessous fournit l’information nécessaire aux décideurs, qui s’interrogent sur la mise en œuvre du bus électrique, en leur apportant une analyse détaillée sur cette filière, illustrée par la description des principales réalisations.

Année d'élaboration :

2005

Origine (géographique, historique, économique, sociale…) :

L'étude a été réalisée en coopération entre l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie – ADEME, le Centre d’Etudes sur les Réseaux, les Transports, l’Urbanisme et les Constructions Publiques – CERTU et Electricité de France – EDF.

Méthodologie

Les domaines abordés dans cette actualisation du cédérom de 1999 sont les suivants :

- des rappels techniques pédagogiques sur les diverses motorisations électriques,

- des éléments de cadrages sur le contexte légal et politique qui conduissent à de nouvelles réfelxions sur la mobilité,

- l'analyse technique d'une ligne de bus électrique et les conditions requises pour sa mise en oeuvre,

- l'offre actuelle préposée par les constructeurs et les principales applications industrielles et commerciales enregistrées à ce jour (2005).

 Ce document présnte des fiches d'expérimentations assorties de vidéos.

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

Ce rapport est principalement orienté vers la présentation des réalisations existant en France qui peuvent servir de références.

Il présente une typologie des solutions envisageables, les dernières technologies développées notamment avec les batteries haute densité d'énergie.

Financement - Ressources

Co financement ADEME/EDF/CERTU.

Les prestataires ont été :

- ATLANTE CONSEIL,

- Centre d'Etudes Techniques de LYON (pour la mise en forme du cédérom et des vidéos).

Résultats

Les bus électriques ne sont pas une solution miracle ni à la congestion, ni à la pollution. Mais insérés dans une politique globale de déplacements, ils sont le chaînon manquant entre les métros, trams, bus et les vélos, la marche ou encore les véhicules en libre service.

Les collectivités locales, qui ne l'ont pas encore fait, ne doivent donc pas hésiter à lancer des études de faisabilité en partenariat avec l'ADEME, le groupe EDF et les constructeurs.

Contacts

  • Organisme : ATLANTE CONSEIL, CERTU, ADEME, EDF, Cete de Lyon
  • Contact ministère : Robert CLAVEL - ingénieur et chargé de projet au CERTU (Centre d'Etudes sur les Réseaux, les Transports, l'Urbanisme et les Constructions Publiques) - tel 04 72 74 59 48

Informations complémentaires

Sources : Mail de Robert CLAVEL : robert.clavel@equipement.gouv.fr

Document(s) disponible(s)

25 ko